REÉI en apprendre plus
actif à vendre

Plus de
800 clients

Satisfaits

MIEUX VAUT ÊTRE RICHE ET RETRAITÉ QUE PAUVRE ET ÉPUISÉ

Mise en ligne le : 06 novembre 2010 Quand la retraite arrive-t-elle? À la fin du dernier emploi? Ou plutôt au moment où les revenus de retraite commencent à se déverser dans le compte bancaire? Les deux événements peuvent survenir simultanément, ou l'un précéder l'autre. Les conditions de retraite varient beaucoup selon la séquence des événements. Fin d'emploi en même temps que revenu de retraite «La majorité des gens cessent de travailler au moment où ils prennent leur retraite», informe Francis Picotte. C'est le cas de 77% des retraités, pour qui le début des versements de revenus de retraite survient dans la même année que la fin de leur emploi. Ils prennent leur retraite en moyenne à 58,5 ans, avec un revenu de retraite moyen de 34 300$, équivalant à 68% de celui de leur vie active. «Ces gens possèdent de l'épargne privée et ont un bon revenu, 25% supérieur aux autres groupes», décrit M. Picotte. La fin d'emploi survient après le début des revenus de retraite Pour 11% des travailleurs, les revenus d'emploi se poursuivent après qu'ils ont commencé à toucher des revenus de retraite. Les revenus d'emplois ne dégringolent qu'à l'âge moyen de 64,3 ans, soit plus de quatre ans après qu'ils ont commencé à toucher un revenu de retraite. «Ces gens semblent continuer de travailler afin d'éviter de subir une trop forte chute de revenu après la retraite, constate Francis Picotte. Ils attendent donc d'avoir accès aux pensions publiques avant de cesser de travailler.» Ils réussissent alors à remplacer 78% de leurs revenus d'emploi, mais il est calculé sur un revenu inférieur, pour un revenu de retraite moyen de 28 200$. Retraite forcée ou non? Mais dans 12% des cas, une période plus ou moins longue sépare la fin du travail rémunéré du début des revenus de retraite -dans la majorité de ces cas sous forme de régime public, rente de la RRQ et pension de la Sécurité de la vieillesse. Francis Picotte en déduit qu'il s'agit de retraites forcées, à la suite d'un licenciement, d'une maladie, d'un accident. Ces retraités involontaires ont cessé en moyenne de toucher des revenus d'emploi à 55 ans, et n'ont commencé à percevoir un revenu de retraite que près de cinq ans plus tard, à l'âge moyen de 59,8 ans. Ils ne remplacent alors que la moitié du revenu moyen de 39 100$ qu'il touchait durant leur dernière année complète d'emploi. Ils touchent un revenu moyen de 17 200$ dans l'année qui suit la retraite, deux fois moins que les bienheureux qui entament leur retraite à la fin de leur emploi. «Ils n'ont pas vraiment le choix, c'est pourquoi le taux de remplacement de revenu est faible», commente Francis Picotte. Source : lapresseaffaires.cyberpresse.ca
Archives
2012