REÉI en apprendre plus
actif à vendre

Plus de
800 clients

Satisfaits

CONSEILS POUR MAXIMISER VOS REER

Mise en ligne le : 03 février 2010 Cotiser à un REER comporte un double avantage : vos cotisations vous permettent de bénéficier de déductions fiscales intéressantes et vos revenus de placements (intérêts, dividendes, gains en capital) s'accumulent à l'abri de l'impôt jusqu'à ce que vous retiriez les sommes accumulées. •Plus vous commencez tôt à cotiser, plus vous tirez d'avantages de votre REER. Vos revenus de placement fructifieront avec le temps pour vous procurer des ressources additionnelles à la retraite. •Cotisez régulièrement. Il est plus facile de verser une petite somme chaque mois que de réunir une somme plus importante à la fin de l'année. De plus, si vous effectuez vos versements dès le début de l'année, votre argent commence à fructifier plus tôt et votre REER croît plus rapidement. •Cotisez chaque année. Omettre de cotiser pendant une année peut vous priver d'importants revenus de placements générés par l'intérêt ou un rendement composé. •Investissez le montant maximum admissible. Vous profiterez ainsi d'un remboursement d'impôt maximum. Le montant maximum que vous pouvez investir dans votre REER cette année est déterminé en fonction du revenu que vous avez gagné l'année dernière. Il peut atteindre 18 % de ce revenu, jusqu'à concurrence de 19 000 $, moins le facteur d'équivalence (FE), c'est-à-dire l'équivalent de vos cotisations au régime de retraite de votre employeur. Le montant que vous pouvez investir est indiqué sur votre avis de cotisation de l'Agence des douanes et du revenu du Canada. •Si vous n'avez pas versé le montant maximum admissible lors des années antérieures, vous pouvez profiter de vos droits de cotisations inutilisés dès maintenant et augmenter le montant de vos épargnes. •Vous avez peut-être avantage à emprunter pour cotiser le montant maximum admissible, car votre remboursement d'impôt et vos revenus de placements pourraient excéder les intérêts du prêt. •Profitez des avantages d'un REER de conjoint. Le REER de conjoint permet à l'un des membres du couple de cotiser des sommes au nom de l'autre. C'est le conjoint cotisant qui peut déduire la cotisation de ses revenus. Cependant, les versements seront éventuellement retirés par le membre du couple pour lequel le REER de conjoint a été créé. Si votre conjoint n'a pas de revenu d'emploi ou si son revenu est inférieur au vôtre, votre cotisation peut engendrer une déduction fiscale plus avantageuse. Au moment de retirer les fonds, à la retraite, l'impôt sera prélevé sur le revenu de votre conjoint, mais comme son revenu sera inférieur au vôtre, son taux d'imposition le sera également. Source : 2010 Investia Services Financiers Inc.
Archives
2012