REÉI en apprendre plus
actif à vendre

Plus de
800 clients

Satisfaits

BERNANKE RECONDUIT À LA TÊTE DE LA FED

Mise en ligne le : 02 février 2010 Le président de la Réserve fédérale Ben Bernanke obtient un nouveau mandat à la tête de l'institution américaine. Il a été confirmé dans ses fonctions par le Sénat par une confortable marge, en remportant un vote important qui requérait l'appui de 60 sénateurs. Il a ensuite remporté haut la main le vote de conformation comme tel. Il y a moins d'une semaine, la nomination de Bernanke était jugée incertaine par les investisseurs et cette inquiétude avait fait plonger les indices boursiers. Pour ses partisans, M. Bernanke méritait une chance de terminer ce qu'il a entamé, à savoir le sauvetage de l'économie américaine à la suite de la plus importante crise financière de l'après-guerre. «Voter contre sa confirmation aurait énervé les investisseurs et exacerbé l'incertitude économique, ce qui n'est pas exactement ce qu'il nous faut à l'heure actuelle», a ainsi expliqué Robert Menendez, sénateur démocrate du New Jersey. «Nous devons être patients, ne jugeons pas l'homme prématurément», a-t-il plaidé. M. Bernanke, qui a succédé à Alan Greenspan à la tête de la Fed en 2006, est un personnage controversé, perçu comme un sauveur par les uns et comme un des principaux responsables de la crise par les autres. En effet, avant d'agir comme président de la Fed, il avait été gouverneur de l'institution durant la présidence d'Alan Greenspan. C'est à ce moment que les taux d'intérêt très bas décrétés par la Fed ont permis la formation d'une formidable bulle dans l'immobilier qui a engendré la crise financière de 2008. Ses adversaires ont aussi critiqué son rôle dans le sauvetage de l'assureur AIG, qui a reçu quelque 180 G$ US du gouvernement, lesquels ont servi entre autres à acquitter les contrats d'assurance qu'AIG avait avec Goldman Sachs et la Société Générale. Source : finance-investissement.com
Archives
2012