REÉI en apprendre plus
actif à vendre

Plus de
900 clients

Satisfaits

5 nouveautés fiscales en 2019

Mise en ligne le : 22 janvier 2019

1. Le Régime de rentes du Québec

Le Régime de rentes du Québec (RRQ) est un régime d’assurance publique obligatoire pour les personnes âgées de 18 ans et plus qui travaillent et dont le revenu annuel dépasse 3 500$. Dès le 1er janvier, quelque deux millions de bénéficiaires ont vu leur rente augmenter de 2,3%.

Il s’agit d’un régime obligatoire qui s’ajuste en fonction de la moyenne de l’indice des prix à la consommation (IPC) de Statistique Canada. Cet ajustement annuel des rentes du Régime touche les bénéficiaires des rentes de retraite, de conjoint survivant, d’invalidité, d’enfant de personne invalide ou d’orphelin.

Cette instauration permet d’assurer le bien-être des Québécois lors de leur retraite.

Bon à savoir

  • Le Régime de rentes du Québec améliore les conditions de vie des Québécoises et des Québécois depuis 1966.
  • La santé financière du Régime de rentes du Québec est rassurante et son avenir à long terme est assuré. La réserve du Régime est de 68,5 milliards de dollars au 31 décembre 2017.
  • Le maximum des gains admissibles (MGA) c'est-à-dire le montant maximal sur lequel un travailleur cotise sera, l'an prochain, de 57 400 $ au lieu de 55 900 $. Les cotisations sont prélevées sur la portion du salaire qui se situe entre l'exemption générale de 3 500 $ et le MGA.
  • Une personne doit avoir cotisé suffisamment au Régime de rentes du Québec pour qu’elle ou ses proches puissent recevoir leurs prestations.

À propos

Retraite Québec administre le Régime de rentes du Québec, les régimes de retraite et du secteur public ainsi que l’Allocation famille. Ce système permet notamment l’encadrement des régimes complémentaires de retraite et de régimes volontaires d’épargne-retraite.

2. REER

Les plafonds annuels de cotisations du REER sont passés de 26,230$ en 2018 à 26,500$ cette année. Il s’agit du moyen idéal pour épargner pour votre retraite et la date limite de cotisation pour l’année d’imposition 2018 est le 1er mars 2019.

Important avec la fin d’année qui approche :

1er mars 2019 : Date limite pour les cotisations REER.

Le plafond REER pour vos impôts 2018 est de 26 230 $.

3. CELI

Pour ce qui en est du CELI, le plafond annuel de cotisation s’élève désormais à 6000$. Si vous n’avez jamais cotisé à un CELI, vous pourriez bénéficier d’un droit de cotisation cumulatif de 63 500 $ si vous aviez 18 ans en 2009. Il s’agit d’un régime épargne pour réaliser vos projets de vie ou bonifier votre retraite. Rappelons que le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) permet aux contribuables canadiens d’épargner à l’abri de l’impôt.

4. REEE

Quant au REEE, le plafond annuel des cotisations en 2019 pour maximiser les subventions est de 2500$. Il s’agit du régime d’épargne pour payer les études post secondaire de vos enfants et petits-enfants et la date limite de cotisation annuelle est le 31 décembre. À savoir que les revenus de placement sont à l’abri de l’impôt et que vous pouvez bénéficier d’un accès à des subventions fédérales et provinciales.

5. Allocation famille

Dans le but d’aider davantage de familles, le gouvernement a annoncé en automne 2018, la bonification du montant maximal de l’Aide aux familles de 500$ par année pour les 2e et 3e enfants. Le paiement de Soutien aux enfants porte désormais le nom d’Allocation famille et est applicable dès janvier 2019 et sera versé aux familles rétroactivement à compter d’avril 2019.

Pour estimer le montant de votre Allocation famille, selon votre situation familiale, utilisez l’outil CalculAide dans lequel les montants qui ont été mis à jour depuis le 3 janvier 2019.

Pour davantage d’informations, nous vous invitons à prendre rendez-vous avec un conseiller financier.

Archives
2012